Développer une déclaration de consensus communautaire : mettre fin aux poursuites injustes pour non-divulgation du VIH

Votre participation est demandée!

Sondage : https://www.surveymonkey.com/r/CGPZHQW.

 

Dans le cadre du processus de consultation du Ministère de la justice Fédéral sur les possibilités de reformer la criminalisation, la Coalition canadienne pour réformer la criminalisation du VIH (CCRCV) organise une consultation (des PVVIH et toutes personnes/organisations concernées) sur cette question afin d’établir une déclaration de consensus communautaire.

 

La CCRCV, née officiellement en octobre 2016, a été créée par un groupe de Canadiens et de représentants d’organismes canadiens qui considéraient comme important de regrouper les forces à l’échelon national pour réformer progressivement les pratiques et les lois criminelles et de santé publique injustes et discriminatoires qui criminalisent et réglementent les personnes vivant avec le VIH dans le domaine de l’exposition au VIH, de la transmission de celui-ci et de sa non-divulgation, au Canada.

 

La CCRCV souhaite développer une déclaration de consensus communautaire concernant des actions que le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux devraient entreprendre afin de répondre au recours trop vaste au droit criminel dans des affaires impliquant des allégations de non-divulgation du VIH.

Plusieurs enjeux doivent être abordés dans une telle déclaration, incluant la question de modifier le Code criminel afin de réduire l’ampleur de la criminalisation du VIH. La CCRCV procède à des consultations avec des personnes vivant avec le VIH, des fournisseurs de services, les communautés affectées par le VIH et par la criminalisation excessive, de même que des experts scientifiques et d’autres parties, à l’échelle du pays.

 

Nous vous invitons donc à remplir ce sondage!
Sondage : https://www.surveymonkey.com/r/CGPZHQW.
English: https://www.surveymonkey.com/r/SBHWNHM

 

Votre aide est grandement appréciée.