Qu’est-ce que la prévention combinée positive?

Aujourd’hui, nous disposons d’une variété d’options pouvant être combinées selon les besoins et les contextes de chacun, comme la prise de médicaments et le dépistage rapide du VIH. La prévention combinée, c’est le fait de mettre en place des stratégies de réduction des risques de différentes natures et à différents moments, afin de diminuer ses risques de contracter ou de transmettre une ITSS ou le VIH.

Elle comprend des actions médicales ou comportementales visant différents moments dans le cycle de transmission du VIH : avant, pendant et après une relation sexuelle, ainsi que dans sa vie de tous les jours. En effet, bien que certaines interventions ou approches soient plus efficaces que d’autres, aucune ne confère une protection à 100 %. C’est pourquoi le fait de combiner plus d’une stratégie permet d’augmenter ses chances d’être protégé et de protéger les autres.

Des initiatives plus globales pour améliorer l’environnement social et l’accès aux services en font également partie.

Ce dossier contient la description de diverses stratégies de prévention du VIH et des ITSS dans une optique de réduction des risques de transmission du VIH-sida (Virus de l’Immunodéficience Humaine-Syndrome de l’Immuno Déficience Acquise) ou d’autres ITSS (Infections Transmissibles Sexuellement ou par le Sang).

L’utilisation d’une barrière de protection physique

L’utilisation d’une barrière physique (condom externe, condom interne, digue dentaire, gant) est une stratégie hautement efficace de prévention du VIH et des ITSS.  Il existe plusieurs types et variétés de barrière physique. Il est à vous d’explorer et de déterminer laquelle des protections vous convient le mieux. Le meilleur moment afin de tester quel type de barrière physique vous convient le mieux est pendant la masturbation en solitaire.

Lors de l’utilisation d’une barrière de protection physique, il est important d’utiliser un lubrifiant à base d’eau ou de silicone. Il ne faut surtout pas utiliser un corps gras tel que de l’huile, de la margarine, de la graisse, de la vaseline, etc. Cela a comme effet de faire briser le condom.

Il est également important de ne pas superposer deux barrières physiques ensemble lors de l’utilisation. Le frottement entre les deux surfaces aura comme effet de briser la barrière physique.

Voici une liste des différents préservatifs offerts par le MIELS-Québec:

VARIÉTÉS DE CONDOMS 

Le MIELS-Québec distribue gratuitement des barrières physique de protection du VIH et des ITSS (condoms). Pour plus d’informations, contactez nous au 418-649-1232. 

 

Le dépistage 

Effectuer de façon régulière un test de dépistage permettant de détecter si une personne est infectée par le VIH ou par une ITSS est une autre stratégie de prévention pouvant être utilisée. Pour plus d’informations au sujet du dépistage, consulte notre section dépistage.

Pour plus d’informations au sujet du dépistage, vous pouvez contacter la ligne info VIH au 418-649-0788. 

 

La PrEP (Prophylaxie pré-exposition)

La PrEP (prophylaxie pré-exposition) ou PPrE est une stratégie de prévention destinée aux personnes non-infectées par le VIH, mais qui y sont hautement exposées. La PrEP est une combinaison de deux antirétroviraux – le ténofovir et l’emtricitabine – en un seul comprimé pris oralement.

La PrEP permet de réduire le risque de transmission du VIH lors d’une exposition potentielle au VIH en bloquant la réplication du virus s’il pénètre le système et en empêchant l’infection permanente du corps.

Il est important de souligner que la PrEP est une méthode hautement efficace pour prévenir le VIH, mais elle n’offre aucune protection contre les autres ITSS. Cette stratégie est fortement recommandée par les professionnels de la santé dans la prévention du VIH et a démontré des impacts très positifs sur la diminution des nouvelles infections à travers le monde, d’autant plus lorsque son accès est facilité.

Le MIELS-Québec possède un corridor d’accès rapide à la PrEP. Pour plus d’informations à ce sujet, vous pouvez consulter leur site web en cliquant  ici  ou en les contactant via la ligne info VIH au 418-649-0788. 

 

La PPE (TRAITEMENT D’URGENCE)

Suite à une relation avec une personne dont vous ne connaissez pas le statut ou qui vit avec le VIH et n’est pas indétectable, il existe une possibilité d’être exposé au virus. Dans ce cas, il existe une option de prévention d’urgence : la PPE.

La prophylaxie post-exposition (PPE) est un traitement combinant plusieurs antirétroviraux. Les médicaments doivent être pris à heures fixes, pendant quatre semaines. La PPE peut empêcher l’infection au VIH après l’exposition au virus. Mais pour être efficace, elle doit être commencée le plus tôt possible, maximum dans les 72 heures suivant l’exposition au virus.

Consultez un·e professionnel·le de la santé le plus rapidement possible. Iel évaluera le risque de transmission du VIH et, au besoin, prescrira une prophylaxie post-exposition (PPE). Le service Info-Santé, accessible partout au Québec en composant le 811, peut vous indiquer où trouver un·e professionnel·le de la santé sans rendez-vous.

Prendre en note que la PPE est seulement disponible à l’urgence d’un hôpital.

Voici une liste des endroits dans la région de Québec où vous pourrez avoir accès à la PPE: 

  • CHUL Québec (Sainte-Foy) : 2705 Boulevard Laurier, Québec (QC) G1V 4G2
  • L’Hôtel-Dieu de Québec (Vieux-Québec) : 11, côte du Palais, Québec (QC) G1R 2J6
  • Hôpital du Saint-Sacrement (Saint-Sacrement) : 1050, Ch Ste-Foy, Québec (QC), G1S 4L8
  • Hôpital Saint-François d’Assise (Limoilou) : 10, Rue de l’Espinay, Québec (QC), G1L 3L5
  • Hôpital de l’Enfant-Jésus (Limoilou) : 1401, 18e Rue, Québec (QC), G1J 1Z4
  • Hôpital Jeffery Hale (Saint-Sacrement) : 1250 Chemin Sainte-Foy, Québec (QC), G1S 2M6
  • Hôpital Chauveau (Loretteville) : 11999 Rue de l’Hôpital, Québec (QC), G2A 2T7
  • Clinik Médicale MED-Evolution (Sainte-Foy) : 2880 Chemin des Quatre-Bourgeois #105, Québec (QC), G1V 4X7
    • Prise de rendez-vous par internet, Dr. Jean-François Roussy

 

Adapter mes pratiques sexuelles à la charge virale des partenaires séropositifs impliqués

Selon CATIE, la charge virale en VIH désigne la quantité de VIH qui est présente dans le sang d’une personne vivant avec le VIH. Si vous prenez fidèlement un traitement du VIH, vous pourrez réduire votre charge virale jusqu’à un niveau trop faible pour être détecté par un test de sang. Une fois que votre charge virale a chuté au-dessous de ce niveau, on dit qu’elle est indétectable. Chez la plupart des personnes, cela se produit lorsqu’elles prennent fidèlement leur traitement anti-VIH depuis 3 à 6 mois. Avoir une charge virale indétectable est bon pour votre système immunitaire et pour votre santé à long terme.

Le fait d’avoir une charge virale indétectable ne veut pas dire que vous êtes guéri du VIH. Le virus est encore présent dans le corps. Si vous arrêtez de prendre votre traitement ou que vous en oubliez trop de doses, votre charge virale deviendra détectable de nouveau.

Ce qui est à retenir d’une charge virale indétectable, c’est que lorsqu’une personne l’atteint, elle ne transmet plus le virus par voie sexuelle (I+I=0 transmission). 

Prendre mon traitement antirétroviral (personne séropositive)

Prendre un traitement antirétroviral (pilules anti-VIH) de façon régulière et adéquate dès que possible après un diagnostic du VIH, diminuant ainsi la charge virale. En prenant son traitement adéquatement, la personne atteindra une charge virale indétectable, donc elle deviendra intransmissible.

Faire du séropositionnement

Moyens de se protéger - Projet MOBILISE!

Chosir d’être top ou bottom en fonction de mon statut sérologique et de celui de mon partenaire, en se basant sur la notion que la position de bottom expose à plus de risques que celle du top.

Top = personne qui donne la pénétration.

Bottom = personne qui reçoit la pénétration.

Faire du sérotriage 

Moyens de se protéger - Projet MOBILISE!

Limiter toutes ou certaines activités sexuelles uniquement aux partenaires qui ont le même statut sérologique que soi.

Séropositif = Personne vivant avec le VIH.

Séronégatif = Personne qui ne vit pas avec le VIH.

 

Établir une entente avec mon partenaire régulier (sécurité négociée)

Adapter les stratégies de prévention normalement mises en place suite à un dépistage de chacun des partenaires, accompagné d’une entente sur la sexualité et les stratégies de prévention à mettre en place à l’extérieur de la relation.

Adopter des pratiques sexuelles à faible risque

Moyens de se protéger - Projet MOBILISE!

Choisir de pratiquer des activités sexuelles comportant de plus faibles risques de transmission du VIH et des ITSS dans les situations où ce risque est inconnu ou élevé.

Par exemple: Se caresser, s’embrasser, la masturbation, le partage de jouets sexuels protégés par un condom, etc. sont des activités sexuelles comprenant de plus faibles risques de contracter le VIH et des ITSS.

Pratiquer le retrait avant l’éjaculation

Moyens de se protéger - Projet MOBILISE!

Retirer le pénis de la bouche, du vagin ou de l’anus avant d’éjaculer étant donné qu’il y a une plus grande présence du VIH dans le sang.

Être circoncis

Avoir subi l’ablation du prépuce aide à éviter de contracter le VIH étant donné que la muqueuse (le gland) est sèche et qu’elle devient perméable.

Réduire mon nombre de partenaires sexuel

Moyens de se protéger - Projet MOBILISE!

Choisir de réduire son nombre de partenaires sexuels peut avoir une grande influence sur le risque de transmettre ou de contracter le VIH et des ITSS.

Éviter d’avoir des relations sexuelles

Moyens de se protéger - Projet MOBILISE!

Choisir de ne pas avoir de contacts sexuels à court ou long terme quand les conditions pour réduire ses risques ne sont pas optimales.

Modifier ma consommation de substances

Modifier sa consommation de drogues et d’alcool avant ou pendant les relations sexuelles afin d’avoir un meilleur contrôle sur ses stratégies de prévention.

 

Combiner des stratégies 

Moyens de se protéger - Projet MOBILISE!

Utiliser plus d’une stratégie de prévention au VIH et des ITSS peut être un fort atout pour la personne et fortement réduire le risque de contraction du VIH et des ITSS. EX: Prendre la PrEP, effectuer du séropositionnement, communiquer de façon proactive avec ses partenaires sexuels et faire ses tests de dépistage sur une base régulière. Ces stratégies combinées ensemble permettent de réduire le risque de contraction/transmission du VIH et des ITSS.

 

Pour plus d’informations au sujet des stratégies de prévention combinée positive, vous pouvez consulter le site web de mobilise en cliquant ICI.

 

Références : https://sexequitallume.ca/ (2020 © Alliance pour la santé sexuelle des hommes gais), https://projetmobilise.org/fr/accueil (COCQ SIDA, UQÀM, REZO, ensemble préparons un monde sans SIDA ni VIH, © 2020 Projet MOBILISE!), https://miels.org (MIELS-Québec, Mouvement d’Information, d’Entraide et de Lutte au vih SIDA).